Bien sur, les choses tournent mal


Bien sûr, les choses tournent mal
sables colorés
installation de taille variable
2016

Citation du roman Un dieu un animal de Jérôme Ferrari, dont ce sont les premiers mots, cette installation joue avec l’idée même de sa disparition à venir. Le sable, par nature volatile, est dérangé par les visiteurs. Aucun texte ou signalétique ne vient ni interdire ni permettre l’interaction avec la pièce, qui à la fin de la durée d’exposition porte de nombreuses traces de la curiosité de ceux-ci ; nombreux points blancs, effacements laissés par des traces de doigts ainsi qu’un geste de pied ayant balayé le mal…

Pour partager